3 techniques de copywriting pour améliorer vos contenus

Je suis ravie de vous retrouver dans cet article pour un rappel qui me semble important au vu de ce que je vois passer, sur Instagram notamment, ces dernières semaines. Et ma meilleure technique de copywriting pour vous aider sur ce sujet.


➡ Votre audience se fiche royalement de connaître tous les détails de votre vie. Elle veut savoir comment vous allez changer la sienne.

Voilà, ça c’est dit.

technique copywriting

Je sais, ça n’est pas forcément ce que vous vouliez qu’on vous dise et pourtant je vous assure que ça peut faire une grande différence dans votre communication.

Eh oui, ce qui intéresse le plus les gens dans la vie, c’est eux-mêmes (leur propre personne, leur vie, leurs problèmes). Et c’est tout à fait normal ! Si on doit être tout à fait honnête, c’est la même chose pour vous aussi… N’est-ce pas ?

Finalement, c’est un peu comme dans un début de relation. Vous rencontrez quelqu’un qui attise votre intérêt. Vous voulez donc en savoir plus sur cette personne. Sauf que, à chaque interaction, cette personne ne vous parle que d’elle : ce qu’elle fait, ses hobbies, ses envies, ses galères… Un vrai monologue !

Il n’y a rien de plus désagréable que ces conversations à sens unique qu’on a tous déjà vécues.

Alors pitié, ne vous transformez pas en “date de l’enfer” pour votre audience. Créez une vraie conversation grâce à ces quelques techniques de copywriting ! C’est en montrant à votre client idéal que vous lui portez un intérêt sincère et que vous avez son bien-être en principale préoccupation que vous deviendrez une de ses marques chouchous.

Si vous vous reconnaissez dans ce constat et que vous souhaitez y remédier, je vous propose 3 techniques de copywriting très simples à utiliser (et rassurez-vous il ne s’agit pas d’ajouter de la preuve sociale, d’utiliser la voix active plutôt que la voix passive, de créer un titre accrocheur, d’utiliser la pyramide inversée, etc) :

Technique de copywriting #1 : utiliser « Answer the public »

Answer the public est un outil en ligne gratuit, très utilisé par les copywriters, que vous pouvez utiliser pour connaître les principales requêtes de votre client potentiel en rapport avec votre thématique. Il vous suffit d’entrer sur le site les mots-clés qui vous intéressent (ex : stratégie de communication) et vous verrez apparaître toutes les questions les plus posées en requête sur les moteurs de recherche par rapport à ce sujet.

Avoir ces informations peut vous donner des idées pour créer du contenu (article de blog, post, newsletter, livres blancs, etc) qui répond aux problématiques de votre audience dans un langage simple afin de devenir une vraie référence : “Ah ! Enfin quelqu’un qui parle de mes vrais problèmes et qui me propose des solutions !”.

Technique de copywriting #2 : Compter le nombre de “je” et de “vous”/”nous”

Je vous en parlais plus haut, vous devez créer une vraie conversation avec votre audience. Lui montrer que vous lui portez un réel intérêt.

Il vous est sûrement déjà arrivé de lire le site vitrine d’une entreprise rempli de “moi je, moi je, moi je” et de vous demander : “Ok, mais elle est où ma place là-dedans si je travaille avec lui/elle ?”.

Le problème c’est que si vous ne montrez pas à votre audience que vous lui faites de la place pour s’exprimer et travailler avec vous, vous allez finir par provoquer un vrai désintérêt !

Donc, pour faire un point sur votre communication actuelle je vous propose un exercice simple. Compter le “je” et les “vous/nous” dans vos communications. L’idéal avec cette technique de rédaction serait d’avoir davantage de “vous” que de “je”.

Évidemment, ça n’est pas valable pour tous les contextes. Mais c’est à garder en tête si vous voulez vous démarquer auprès de votre audience.

Technique de copywriting #3 : Toujours vous demander dans quel but vous créez du contenu

Vous n’êtes sûrement pas la seule personne que votre audience suit sur votre thématique. Elle est donc en permanence en train de se demander inconsciemment qui elle choisirait si elle devait faire appel à quelqu’un pour résoudre une de ses problématiques. Et tout ce que vous allez lui montrer va lui permettre de collecter des informations sur vous et votre entreprise.

Il est donc primordial que vous vous demandiez pourquoi vous allez poster telle ou telle chose. Dans quel but. Est-ce que poster une story de ma balade du jour ça a un intérêt pour quelqu’un d’autre que moi ? Mon avis sur tel sujet d’actualité a-t-il sa place dans mes articles de blog ? Ai-je besoin de dire que j’ai X rendez-vous cette semaine sur tous mes réseaux sociaux ?

Est-ce que je cherche à prouver que je “fais des trucs” ou est-ce que ce contenu a un message qui s’adresse à ceux qui vont le voir/lire/entendre ?

Aïe, il est moins facile ce troisième point. Pourtant il est très important. Quelle mission ce contenu vient soutenir ? Est-ce que ça a sa place dans ma vision d’entreprise ? Pourquoi mon audience a besoin de savoir ça ? Vous devez être en capacité de répondre à ces questions quand vous communiquez. Cela fait une différence énorme entre une communication et une stratégie de communication.

Et si vous ne savez pas pourquoi vous voulez poster tel ou tel contenu, est-il nécessaire de le poster ?

Voilà pour les trois astuces de copywriting que je voulais vous proposer aujourd’hui. J’espère qu’elles vous seront utiles.

Pensez à me dire en commentaires ce que vous avez pensé de cet article. Est-ce qu’il vous a plu, si vous voyez d’autres techniques à mettre en avant, etc. J’ai hâte de vous lire !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.